La sécurité, plus que jamais une préoccupation des décideurs

Le cabinet Marsh & McLennan a republié un histogramme dégressif des risques à même d'augmenter en 2019 selon un rapport du World Economic Forum.

» Lire l'article

A côté des risques géopolitiques liés aux tensions commerciales USA-Chine notamment, et des risques sociaux et politiques régionaux qu'engendre la montée des populismes, les sujets de sécurité physique et de cybersécurité apparaissent plus que jamais comme une préoccupation des décideurs économiques.

Ainsi, il apparaît comme une évidence que les risques technologiques ayant la plus forte propension à augmenter en 2019 sont :

  • l'augmentation des vols (de données, notamment);
  • la pénétration malveillante d'infrastructures applicatives et réseaux ;
  • et le vol d'identité.

Chez Welcomr, nous embarquons 'by design' des contre-mesures efficaces contre de tels risques. Nous ne prétendons pas être infaillibles, mais rendons sans doute difficile la vie de vos assaillants :

  1. contre le vol (de données, notamment), les contrôleurs Welcomr ne stockent aucune information, et quand bien même cela serait le cas, les contrôleurs Welcomr restent, contrairement aux lecteurs de badges, invisibles ;
  2. contre la pénétration malveillante des infrastructures informatiques et télécom des entreprises, Welcomr propose un système de gestion des accès indépendant ; si l'entreprise fait l'objet d'une cyber-infraction, les droits d'accès (qui a accès à quoi, historique,...) restent absolument indemnes car 100% indépendants. Et à l'inverse, si c'est le cloud Welcomr qui est pénétré, les systèmes d'information de l'entreprise restent vierges et autonomes ;
  3. contre le vol d'identité, à la différence des badges physiques qui peuvent facilement être volés voire répliqués, Welcomr fournit les droits d'accès aux usagers des bâtiments via leurs smartphones, c'est-à-dire que nous bénéficions de toute l'infrastructure sécurité des constructeurs (Apple, Google) en cas de vol (mots de passe, localisation GPS, FaceId,...). Mais surtout, en matière d'usages, si l'on peut laisser son badge sans surveillance chez soi, notamment quand on l'oublie, on se déplace rarement sans son smartphone tellement cet outil est devenu un compagnon de vie indispensable à notre quotidien.